SOMMAIRE



L'édito de Jérémie Haddad

Ecrit par Jérémie Haddad - Président des EEIF

Publié le 04/03/2019

Lire la suite

DOSSIER : RABBIN DES BOIS

Avant-propos

Publié le 08/03/2019

Lire la suite

PENSÉE JUIVE

Aux portes du Vegan-Éden

La tradition juive assume un rapport de domination vis-à-vis de la nature tout en invitant l’homme à l’apprécier et à la respecter, ce dont témoignent de nombreux impératifs religieux. Mais cela est-il suffisant face aux enjeux environnementaux actuels ?

Ecrit par Karen Allali - Commissaire générale des EEIF

Publié le 08/03/2019

Lire la suite

Vers un nouveau paradigme ?

Les enjeux écologiques actuels nécessiteraient de la part du judaïsme un changement de paradigme. S’il est peut-être souhaitable, il ne saurait se faire dans l’urgence car l’anthropocentrisme est central dans la vision juive du monde. Loin de nier le problème ou d’y répondre trop hâtivement, le relatif mutisme des rabbins en matière d’écologie est une position sage, le temps de repenser leur approche à grande échelle, en puisant dans les trésors de la tradition interprétative du judaïsme.

Ecrit par Gabriel Abensour - Enseignant et cofondateur du Beit Hamidrash Ta-Shima

Publié le 15/03/2019

Lire la suite

Le monde en suspens

Depuis quelques décennies, l’homme prend la mesure de la fragilité de la nature et du fait que rien n’en garantit la pérennité. Cette prise de conscience s’accompagne d’un sentiment de responsabilité à l’égard de la planète. L’idée selon laquelle le devenir du monde est conditionné par l’éthique est déjà présente dans le Talmud qui considère que seule l’acceptation par l’homme de ses responsabilités morales assure le maintien du monde.

Ecrit par Stéphanie Klein - Enseignante

Publié le 22/03/2019

Lire la suite

Une approche juive pour la planète

L'enjeu écologiste est un enjeu majeur en ce début de troisième millénaire et il interroge profondément le peuple qui a été de tous les combats pour la liberté et la justice sociale. Or, les Juifs peuvent individuellement prendre fait et cause pour la planète, mais les institutions du peuple juif, tant nationales que communautaires, n'accordent à ces questions qu'une importance accessoire et inappropriée face à la taille des enjeux.

Ecrit par Jonathan Aikhenbaum - Docteur en sciences politiques

Publié le 22/03/2019

Lire la suite

Une journée au vert

Rav Uriel Aviges est rabbin et dayan (juge rabbinique) américain. Il est le guide spirituel du Long Island Sephardic Center. Français d’origine, il a étudié à Gateshead (Angleterre), en Israël (au sein de la célèbre yéshiva de Slabodka) et aux États-Unis, où il vit. Il a aussi été rabbin à Venise et a publié plusieurs ouvrages. Il est connu pour son érudition et son franc-parler. Il a accepté de répondre aux questions de L’éclaireur, présentées sous forme de dilemmes écologiques et religieux que se poserait un Juif orthodoxe.

Ecrit par Entretien avec le rdv Aviges

Publié le 29/03/2019

Lire la suite

L'écologie : un défi pour la halakha

Yeshaya Dalsace est rabbin massorti. Il a été journaliste, comédien et metteur en scène. Durant ses études académiques, il a travaillé sur les liens entre écologie et judaïsme. Il répond aux questions de L’éclaireur.

Ecrit par Entretien avec le rabbin Yeshaya Dalsace - Propos recueillis par Liliane Guigner

Publié le 24/04/2019

Lire la suite

Le développement durable : un regard juif

Depuis le rapport Meadows (The Limits to Growth, 1972) jusqu’à l’Accord de Paris sur le climat en 2015, l’humanité a pris conscience de l’interaction fondamentale entre les forces de développement du système économique et les équilibres environnementaux. Les solutions techniques et les dispositifs économiques partiels (fiscalité écologique, marché de droits à polluer, etc.) semblent peu efficaces face aux défis écologiques. La pensée juive ne pose-t-elle pas un regard original sur le développement durable ?

Ecrit par Nicolas Khenkine - Professeur d'économie en classes préparatoires

Publié le 05/04/2019

Lire la suite

Les aventures du col-ibri

Il n’existe que peu d’associations juives écocitoyennes qui œuvrent pour une prise de conscience des enjeux écologiques et mènent des actions concrètes pour « réparer le monde », selon une formule empruntée aux kabbalistes. Rencontre avec le président de l’une d’entre elles.

Ecrit par Entretien avec Jean-François Strouf - Propos recueillis par Liliane Guignier

Publié le 24/04/2019

Lire la suite

De l'homme-arbre à l'arborescence divine : L'arbre comme principe et comme image dans la spiritualité juive

L’arbre est un symbole multidimensionnel dans le judaïsme : emblème de stabilité et de fertilité, emblème d’éternité aussi, car il se renouvelle au fil des saisons, c’est souvent à lui que la Tora compare le Juste. Dressé entre ciel et terre, l’homme serait comme un arbre, tendant vers le divin où il prendrait sa racine et son image. Selon la kabbale, c’est aussi sous la forme d’une arborescence que le divin se voit symbolisé.

Ecrit par Mira Niculescu - Sociologue et enseignante en méditation juive

Publié le 03/05/2019

Lire la suite

Le cri de l'arbre

La tradition juive reconnaît la valeur intrinsèque de toute forme de vie, même végétale, mais considère la vie humaine comme supérieure. De façon pragmatique, les rabbins tentent de trouver un équilibre entre ces deux principes souvent contradictoires.

Ecrit par Gabriel Blokor - Enseignant

Publié le 03/05/2019

Lire la suite

La règle de vie

Quelle est la responsabilité des hommes à l’égard de l’environnement, de la vie sur la planète, de la pollution de la nature ? Je n’en sais rien et je crois que la Tora ne s’y intéresse pas. Le seul domaine qui soit raisonnablement développé dans la tradition juive est celui de la responsabilité humaine vis-à-vis des autres hommes.  Pourtant, on vérifiera aisément, en exposant quelques règles élémentaires tirées des « évidences » bibliques, que cela n’implique pas que tout soit permis à l’égard de la nature.

Ecrit par Éric Smilevitch - Enseignant et traducteur

Publié le 10/05/2019

Lire la suite

Abattage rituel et bien-être animal

Bruno Fiszon est grand rabbin de Metz et de la Moselle. Vétérinaire de formation, il est spécialiste de l’abattage rituel. Il répond aux questions de L’éclaireur.

Ecrit par Entretien avec le grand rabbin Fiszon - Propos recueillis par Karen Allali

Publié le 10/05/2019

Lire la suite

Le biomimétisme moral

Le rapport de la littérature biblique et rabbinique au règne animal est triple : éthique (il faut respecter l’animal), contemplatif (on admire la création divine dans la variété du vivant) et mimétique (on s’inspire du monde animal qui nous donne des leçons). Ce dernier aspect est sans doute le moins connu : les animaux sont des sources d’inspiration en matière de vertu.

Ecrit par Gabriel Blokor - Enseignant

Publié le 14/05/2019

Lire la suite

Le naturel et le surnaturel, aspects philosophiques et juridiques de la question écologique

Il existe trois grands modèles de rapports entre l’homme et son environnement : le premier considère l'homme comme faisant partie du règne animal, le deuxième le voit comme appartenant à la nature dans son ensemble, le troisième – qui est celui de la tradition juive – conçoit l’homme comme une créature placée au-dessus de la nature. Ce dernier modèle est celui de la tradition juive.

Ecrit par Michael Wygoda - Docteur en droit hébraïque, directeur du département de droit hébraïque au ministère de la justice à Jérusalem

Publié le 19/05/2019

Lire la suite

Les origines de la responsabilité pour la nature

En 1979, le philosophe Hans Jonas publie un ouvrage intitulé Le Principe Responsabilité, qui repense la philosophie morale à la lumière des nouveaux enjeux environnementaux.

Ecrit par Avishag Zafrani - Docteur en philosophie

Publié le 24/05/2019

Lire la suite

Au temps où l'écologie n'existait pas...

Dans quatre ans, les Éclaireurs Israélites (E.I.) auront 100 ans ! Or regarder le passé d’un mouvement qui a eu une telle longévité n’a rien d’évident : beaucoup de notions et de sujets dedans notre quotidien de la deuxième décennie du XXIe siècle présentaient un tout autre aspect pour nos ancêtres scouts (et inversement, bien entendu).

Ecrit par Alain Michel - Rabbin et historien

Publié le 28/05/2019

Lire la suite

Éliane Amado Lévy-Valensi, une pensée "naturelle"

Philosophe et psychanalyste, agrégée et docteure en philosophie, Éliane Amado Lévy-Valensi (1919-2006) a été une des figures majeures de l’École de pensée juive de Paris, une expérience apparue à la Libération et dont l’objectif principal fut la redécouverte des grands textes de la tradition juive à la lumière des questionnements contemporains. Cette écologiste avant l’heure fut la seule femme à initier l’expérience avec des intellectuels dont les noms résonnent avec admiration : Emmanuel Levinas, André Neher, Léon Askénazi et tant d’autres.

Ecrit par Sandrine Szwarc - Historienne et chercheuse

Publié le 02/06/2019

Lire la suite

GRAND ENTRETIEN

Grand entretien avec Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État à l'Écologie

Grand entretien avec Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État à l’Écologie

Publié le 15/03/2019

Lire la suite

ISRAËL

Israël, l'environnement et le développement durable

Israël est très présent dans les médias et les réseaux sociaux en ce qui concerne sa situation militaire et diplomatique et le high-tech, mais beaucoup moins dans le domaine de l'environnement, bien qu'il s'agisse d'un cas unique à la fois au Proche-Orient et par rapport à l'ensemble des pays développés.

Ecrit par Joël Weill - Président de la Commission Énergie et Environnement à l'ICC (International Chambre of Commerce) - Israël

Publié le 29/03/2019

Lire la suite

Nettoyer l'océan, succès et revers

Nettoyer l'océan des tonnes de déchets plastique que nous y déversons, voilà une cause digne et heureusement populaire dans de nombreux pays, y compris en Israël. Malheureusement, malgré un espoir fou lancé par le projet « The Ocean Cleanup », la bataille n'est pas encore gagnée.

Ecrit par Lise Benkemoun - Journaliste I24 news

Publié le 10/05/2019

Lire la suite

CINÉMA

D'une catastrophe l'autre : Soleil vert (1973) de Richard Fleischer

Ecrit par Ophir Levy - Maître de conférences en études cinématographiques

Publié le 24/04/2019

Lire la suite

CALLIGRAPHIE

Une écologie hébraïque : la Béthologie

Les lettres hébraïques sont des maîtres de sagesse. La première lettre de la Tora, le Beth, nous apprend comment habiter le monde et quelles sont les limites à respecter pour y demeurer avec sagesse.

Ecrit par Frank Lalou - Calligraphe

Publié le 12/05/2019

Lire la suite

BEAUX-ARTS

Le cercle et le caroubier

Gérard Garouste est un peintre, sculpteur et graveur français de renommée internationale qui entretient avec le judaïsme, la Bible et le Talmud un lien très particulier. Il nous reçoit dans son atelier parisien pour évoquer, entre autres, la figure talmudique de ‘Honi, le traceur de cercle.

Ecrit par Rencontre avec Gérard Garouste

Publié le 21/05/2019

Lire la suite

LA SÉRIE

Pourquoi ce bateau ?

ÉPISODE 1

Ecrit par Noé Debré - Scénariste

Publié le 31/05/2019

Lire la suite

BANDE DESSINÉE

Lautrec : le chantier rural des EIF

Ecrit par Rachel Lewertowski-Blanche

Publié le 05/04/2019

Lire la suite

SUR LE DIVAN

Noé ou l'état de grâce

Ecrit par François Ardeven - Psychanalyste

Publié le 22/03/2019

Lire la suite

BLAGUE JUIVE

La blague juive préférée

Ancienne avocate et secrétaire de la Conférence du barreau de Paris, Caroline Vigneaux est devenue humoriste en 2009 après avoir tout plaqué, animée par une envie féroce de vivre sa vie. Cette Nantaise d'origine est également actrice et une habitée de la radio et de la télévision. Dans son dernier spectacle, Caroline Vigneaux croque la pomme, elle suit les traces de l’Ève biblique et découvre les secrets de l'arbre de la connaissance du jardin d'Éden. Elle sera en tournée en avril et en mai, puis à Bobino en juin.

Ecrit par Caroline Vigneaux - Humoriste

Publié le 03/05/2019

Lire la suite

INTERVIEW PRESQUE IMAGINAIRE

Winston Churchill

Dans cet entretien, tous les propos de Churchill sont extraits de son œuvre ou de sa correspondance, cités par Martin Gilbert dans Churchill and the Jews et traduits pour L’éclaireur par Paul Bassat.

Publié le 29/03/2019

Lire la suite

'HAVROUTA

Étude biblique à quatre voix

Le terme araméen 'havrouta désigne le compagnon d'étude et, plus généralement, le fait d'étudier les textes traditionnels à deux. Ceci afin de les rendre vivants et, dans la confrontation féconde, de faire jaillir des commentaires inédits. Les éditions traditionnelles de la Bible présentent le texte encadré de nombreux commentaires de théologiens d'époques variées et ayant des approches diverses, parfois contradictoires. Mais l'étude est l'affaire de tous et la découverte des commentaires classiques n'exclut pas d'en envisager d'autres. Au contraire, la paroles des sages attise notre intérêt pour le verset et notre désir d'apporter une note personnelle à la lecture infinie des textes. Un enseignement de la kabbale dit même que chaque âme est porteuse d'un commentaire original ('hidouch) qu'aucune autre ne peut formuler à sa place.

Publié le 05/04/2019

Lire la suite

JUIFS DU MONDE

Les Juifs du Japon

Sait-on qu’il y a au Japon une petite communauté juive ? Elle avait fait la une des journaux juifs en 1995, lors du tremblement de terre de Kobe, car la synagogue locale avait alors été endommagée. Il y a entre les Japonais et les Juifs une étrange histoire faite de ressemblances étonnantes, de jalousies infondées et d’admiration sincère. Sans oublier les Makuyas, amants non Juifs de Sion, qui vouent une véritable passion à l’État juif retrouvé, et la figure attachante de Sempo Sugihara, juste parmi les nations. Pleins feux sur les Juifs au pays du Soleil-Levant.

Ecrit par Jean-Pierre Allali

Publié le 17/05/2019

Lire la suite

LUMIÈRE

La communauté juive traditionnelle

En 1938, les Éclaireurs Israélites de France firent paraître la revue Lumière, destinée à leurs chefs. La revue se définissait comme « un instrument d’études et de formation personnelle pour les jeunes Juifs ». S’y mêlent informations pratiques, consignes officielles et articles de fond signés par Robert Gamzon (Castor), « Chef Fleg », le rabbin Henri Schilli ou encore Léon Askénazi (Manitou), aumônier puis directeur de l’École d’Orsay. Lumière paraît régulièrement (tous les deux-trois mois) jusqu’en 1949, puis de manière plus irrégulière jusqu’en 1955.

*

Les différentes facettes de l’identité juive échappent aux catégories traditionnelles (peuple, nation). C’est pourquoi Manitou, dans cet article, examine la notion de klal qu’il définit comme une collectivité reposant sur un idéal partagé. Ce qui implique, du fait de l’émancipation mais aussi de l’assimilation, de partir activement en quête d’une identité qui repose, selon lui, sur la pensée juive et la dimension religieuse. Dans ce texte, il invite notamment les cadres des EI à réinvestir ce socle identitaire.

Ecrit par Léon Askénazi

Publié le 10/05/2019

Lire la suite

RUBRIQUE LITTÉRAIRE

L'éclaireur vous conseille...

Ecrit par Frison

Publié le 26/05/2019

Lire la suite

ET SI ?...

Un pain céleste

L’uchronie est un genre littéraire relevant de la fiction et qui consiste à réécrire l’histoire en imaginant les conséquences de la modification d’un événement précis. C’est donc un récit alternatif. Cette rubrique se propose d’appliquer ce principe à des grands moments de l’histoire juive. À l’approche de la fête de Pourim, nous osons une uchronie biblique légère et sucrée.

Ecrit par Gabriel Blokor - Enseignant

Publié le 04/06/2019

Lire la suite

LE CONTE

La manne en chocolat

Ecrit par Éliahou Hillel

Publié le 04/06/2019

Lire la suite