SOMMAIRE



DOSSIER : La vérité si j'mens

L'Édito de Jérémie Haddad

Ecrit par Jérémie Haddad - Président des EEIF

Publié le 02/06/2021

Lire la suite

Thème

Publié le 02/06/2021

Lire la suite

Pensée juive

Immanence de la vérité

Chercher la vérité demande de la patience et de la méfiance, surtout vis-à-vis de nos propres
préjugés. Si on la trouve, cette vérité est immanente et jamais absolue. Elle s’élabore dans le
dialogue honnête qui navigue entre l’idéal mortifère et le relativisme paresseux.

Ecrit par Karen Allali - Commissaire Générale des E.E.I.F

Publié le 13/06/2021

Lire la suite

Intuition, raison et vérité - Entretien avec Uriel Aviges

Rav Uriel Aviges, bien connu de nos lecteurs, est rabbin et dayan (juge rabbinique) américain. Il est le guide spirituel du Long Island Sephardic Center. Français d’origine, il a étudié en Angleterre (à Gateshead), en Israël (au sein de la yeshiva de Slabodka) et aux États-Unis, où il vit. Il a publié plusieurs ouvrages.

Ecrit par Propos receuilli par Alexandre Nemni

Publié le 25/06/2021

Lire la suite

La vérité: réflexions sur la fonction de la loi

L’étude d’un passage talmudique concernant le témoignage met en avant la possible

coexistence de plusieurs niveaux de vérité pourtant contradictoires. Il en ressort que la notion
de vérité n’est pas relative mais qu’elle dépend malgré tout de la situation concrète de chacun.

Ecrit par Gérard Zyzek - Directeur de la Yéshiva des étudiants

Publié le 28/06/2021

Lire la suite

Baroukh dayan haÉmet - la vérité, la Covid et Dieu

Avec la pandémie, les Juifs du monde entier se sont retrouvés plus souvent que d’ordinaire à prononcer la formule réservée aux mauvaises nouvelles : Baroukh dayan haÉmèt, « béni soit le juge de vérité ». À l’heure où rumeurs et théories du complot se disputent le monopole de la vérité, cette formule talmudique pourrait-elle nous aider à mieux faire face à la réalité ?

Ecrit par Mira Neshama Niculescu - Sociologue et enseignante en méditation Juive

Publié le 02/07/2021

Lire la suite

Léo Strauss aurait - il eu raison ?

Même celui qui ne sait rien – il n’existe personne qui ne sache absolument rien – sait que la question de la vérité est troublée. Elle ne parle pas d’elle-même et elle doit passer par une parole pour s’exprimer. Si la vérité n’est pas nécessairement relative, si elle n’est pas juste une opinion bien faite et convaincante, elle est pourtant inévitablement en relation avec une parole, inspirée ou pas, qui l’affirme, et par là peut être contestée.

Ecrit par Francois Ardeven - Psychanalyste, lecteur du midrash laïque au centre Medem

Publié le 11/07/2021

Lire la suite

Vérité, traditions et cosmopolitisme - A propos du livre Judaism Straight Up : Why Real Religion Endures de Moshe Koppel

La société occidentale moderne, cosmopolite et libérale, ne tolère qu’avec méfiance les traditions religieuses. Ces dernières garantissent pourtant un précieux « capital social » et font rempart au relativisme moral sans prétendre pour autant à la « vérité absolue ». En effet, comme des axiomes mathématiques indémontables, les dogmes religieux sont des postulats à partir desquels la vie prend son sens, tout comme l’idée même de vérité.

Ecrit par Emmanuel Bloch - Avocat et doctorant en philosophie juive

Publication le 06/08/2021

Vérité et Justice

La quête de la vérité, même dans son aspect scientifique, a toujours une finalité éthique : celle de la justice sociale dont les Hébreux sont les chantres à l’encontre du Pharaon, trompeur et oppressant, puni par les grenouilles de la deuxième plaie dont le coassement imite les paroles mensongères qui conduisent toujours à la violence.

Ecrit par Claude Birman - Philosophe

Publication le 19/08/2021

Société

Sagesse du doute et de la nescience - Entretien avec Raphael Enthoven, philosophe

La crise sanitaire a montré combien il est difficile de démêler le vrai du faux. Fake news, experts se contredisant, émergence de théories complotistes inquiétantes mais peut-être alimentées par une gestion politique donnant parfois un sentiment de confusion… Le philosophe Raphaël Enthoven nous aide à y voir plus clair.

Ecrit par Liliane Guignier

Publié le 11/06/2021

Lire la suite

L'exigence du journaliste - Entretien avec Marc-Olivier Fogiel, direcetur général de BFMTV

Deux animateurs E.I. ont interviewé pour L’éclaireur l’un des plus célèbres journalistes français à propos du métier de journaliste, des réseaux sociaux, de l’impartialité des médias et d’Israël.

Ecrit par Barbara et Ariel

Publié le 16/06/2021

Lire la suite

La vérité journalistique - Entretien avec Franck Melloul, P-DG de la chaine d'information internationale 124News

Deux animateurs E.I. ont interviewé pour L’éclaireur l’un des plus célèbres journalistes français à propos du métier de journaliste, des réseaux sociaux, de l’impartialité des médias et d’Israël.

Ecrit par Liliane Guignier

Publié le 20/06/2021

Lire la suite

Israel

Sous couverture: rencontre avec un ancien espion

Les espions ont par définition un rapport ambigu avec la notion de vérité. Avner Avraham a été agent du Mossad (services secrets israéliens) pendant vingt-huit ans. Il dirige aujourd’hui une agence de conférenciers spécialisés dans l’espionnage. Discussion avec un « pro » du secret qui parle sans langue de bois…    

Ecrit par Lise Benkemoun

Publié le 13/07/2021

Lire la suite

Psychanalyse

Vérité et contrevérité: l'envers inconscient d'un drame

À l’heure où des discours de contrefaçon systématique défient la notion même de vérité, le rappel de l’apport précis du judaïsme à ce concept éminent, confronté au logos philosophique, mais aussi au statut de la vérité dans son rapport au sujet inconscient, permet d’évaluer l’événement.

Ecrit par Paul-Lauren Assoun

Publié le 19/07/2021

Lire la suite

Neurosciences

L'etoffe de notre conscience - Entretien avec le professeur Lionel Naccache

Lionel Naccache est neurologue et chercheur en neurosciences cognitives à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) ; il est professeur de médecine à Sorbonne Université et membre du Comité consultatif national d’éthique. Il a publié de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Cinéma intérieur (éd. Odile Jacob, 2020).

Publié le 25/07/2021

Lire la suite

Calligraphie

Lamed: la vérité, phare de l'alphabet

ab

Ecrit par Franck Lalou

Publication le 09/08/2021

PopCulture

Identité secrète: discerner le vrai du faux

Quel est le point commun entre Superman, James Bond, Lucie Aubrac et un enfant caché ? Ils ont tous une identité secrète. Mais où se trouve leur véritable personnalité ?

Ecrit par Lise Benkemoun - Journaliste I24News

Publication le 16/08/2021

Le Billet

L'eclipse du Sinai

Ecrit par Sonia Sarah Lipsyc. - Dramaturge et fondatrice de Ora-Connaissance du judaïsme (Montréal)

Publié le 01/07/2021

Lire la suite

Sur le divan

La loi de Hanna

Ecrit par François Ardeven - Psychanalyste et lecteur du Midrash laïc au centre Medem Arbeter Ring

Publié le 06/07/2021

Lire la suite

'Havrouta

Étude biblique à quatre voix

Ecrit par , - ;

Publié le 16/07/2021

Lire la suite

Juifs du monde

Interview presque imaginaire

Emil Cioran

Né en Roumanie puis installé à Paris, Emil Cioran (1911-1995) est un philosophe, poète et écrivain, célèbre pour son pessimisme radical. Son œuvre évoque la souffrance, l’ennui et le désespoir. Son père était prêtre orthodoxe et sa mère agnostique. Certains de ses écrits de jeunesse (en roumain) n’étaient pas exempts de propos très douteux sur les Juifs, propos qu’il regretta par la suite. Idem pour ses sympathies adolescentes avec le fascisme roumain (la Garde de fer)1. En le lisant, on découvre avec surprise qu’il connaît bien la tradition juive citant parfois le Talmud ou le Zohar. Il nous reçoit dans son appartement parisien de la rue Racine.

(Toutes les réponses sont littéralement extraites de ses ouvrages).

1 Voir l’échange avec François Bondy in Cioran. Entretiens (éd. Gallimard, 1995).

Publication le 03/08/2021

Bande dessinée

Mentir pour survivre

Ecrit par Rachel Lev

Publication le 13/08/2021

Sois Chic !

"L'eclaireur n'a qu'une parole"

L’article paru dans Sois-Chic en février 1944 (Chevat-Adar 5704) a de quoi choquer le lecteur de ce début du XXIe siècle. Nous sommes en pleine chasse aux Juifs en zone sud par les Allemands et leurs complices, ce qui a obligé les E.I. à plonger totalement dans la clandestinité depuis octobre 1943. Cela a entraîné également la multiplication du travail de sauvetage clandestin de « la Sixième » pour camoufler des jeunes chez des non-Juifs ou bien leur faire passer la frontière vers des pays neutres, aux côtés d’autres organismes de la résistance juive comme l’OSE ou le MJS. Pourtant, cette « lettre à un jeune Juif », écrite par l’un des principaux responsables des E.I., Léo Cohn, qui sera arrêté quelques mois plus tard et mourra en déportation, paraît être en contradiction avec les principes mêmes de la dissimulation : plus je mens à mon entourage sur ma véritable identité et plus je peux espérer survivre à cette période de persécution. Au nom de la conscience et de la droiture, même début 1944, au nom de l’avenir de l’identité juive, Léo Cohn demande à ces jeunes Juifs dissimulés dans des établissements catholiques d’abandonner « la lâcheté, les mensonges et les petites combines ».

En réalité, il ne remet pas en cause les besoins du moment, conséquences « d’une législation d’injustice et de brutalité ». Mais il pose un principe important : même lorsque la vérité ne peut être dite, il existe aussi des limites à l’utilisation du mensonge.

Léo Cohn était connu pour l’exigence morale élevée qu’il attendait de lui-même et des autres E.I. Cependant, quatre pages plus loin dans ce numéro de Sois-Chic, un article intitulé « Hanouka de Marranes modernes » par Paul H. explique comment un groupe E.I. dissimulé dans un village a participé à la cérémonie de Noël au temple protestant, puis a allumé au cœur de la nuit, derrière les volets bien clos, la petite lumière de Hanouka. Comparant leur situation à celle des Juifs d’Espagne, l’auteur écrit « comme alors, nous sommes Chrétiens le jour et Juifs la nuit ».

Ainsi le pluralisme E.I. s’exprime même sur cette question des limites de la dissimulation de la vérité.

Ecrit par Alain Michel - Historien

Publication le 29/08/2021